Développer des relations interpersonnelles, constructives et positives, est une nécessité dans une vie professionnelle où le travail en équipe est de plus en plus sollicité. Partager l’information, développer des synergies, identifier les dysfonctionnements, favoriser l’écoute active, sont autant d’éléments de réussite d’un travail collectif.

Formation et régulation sont au coeur de ce stage

Objectifs opérationnels

  • Apprendre à se connaître pour mieux travailler ensemble
  • Développer une communication interpersonnelle de qualité
  • Être acteur d’une synergie entre professionnels
  • Rétablir une bonne qualité de relation entre collègues et avec la hiérarchie
  • Redéfinir les rôles et fonctions en relation avec l’efficacité collective
  • Agir sur la cohésion des équipes pour améliorer le vivre ensemble et le travailler ensemble

Le concept de bientraitance 

  • Une attitude qui trouve son fondement au carrefour des concepts théoriques :
    • Celui de « mère suffisamment bonne » de Winnicott
    • Ceux des trois fondements d’une relation centrée sur les personnes selon Rogers : « congruence, considération positive inconditionnelle, compréhension empathique »
    • Celui d’une « distance impliquée ou d’une implication distanciée » décrite par Prayez et reprise dans nos travaux sur l’accompagnement social
  • Le concept de maltraitance est-il le contraire et l’opposé de celui de bientraitance ?
    • Difficulté pour quelqu’un qui maltraite de prendre conscience d’actes qui sont inscrits au cœur de ses pratiques comme naturels pour lui
    • La bientraitance comme une démarche d’amélioration continue des pratiques, chacun partant de là où il en est
    • Une réflexion en action sur la juste distance à autrui

Niveau intra personnel : la relation avec soi-même 

  • Mieux se comprendre au travers des apports des neurosciences
    • La gestion du stress et des émotions : les liens entre le corps, l’esprit et les émotions
    • Se mettre à l’écoute de son corps et de ses pensées pour s’aider soi-même
    • Comprendre les différences entre un positionnement défensif, affectif, et/ou relationnel
  • La conscience de l’impact de nos manières d’être en relation
    • La proxémie : l’art de trouver la bonne distance avec l’autre
    • Les attitudes verbales et non verbales qui font violence
    • De la perception à l’information et à l’action 
    • Les filtres relationnels dans l’observation, le toucher, ou la parole

Niveau interpersonnel : la relation avec l’autre

  • Les postures dans la relation à l’autre
    • Expertise, guidage, accompagnement, médiation, coopération : les différentes postures prises au cours du travail en équipe.
    • Quels effets ont-elles sur lui ? 
    • Les paradoxes et processus en œuvre dans la coopération
  • L’expérience de la rencontre : être capable de se décentrer de soi pour prendre soin de l’autre
    • Centrage sur soi ? centrage sur l’autre ? Ou sur l’action ? Quelles conséquences ?
    • L’écoute sensible et la reformulation pour mieux se centrer sur les besoins de l’autre
    • Les limites de l’empathie
    • L’affirmation de soi dans les situations difficiles

Définition d’objectifs pour l’inter-sessions.

Niveau interactionnel : les relations avec l’équipe et les partenaires. 

Le troisième jour est l’occasion de revenir sur l’expérience de l’inter-sessions. Chaque stagiaire est amené à s’exprimer sur les progrès réalisés, les attitudes nouvelles adoptées, les impacts observés.

  • Etude des situations réelles rencontrées par les stagiaires au cours de l’intersession
  • Analyse des difficultés rencontrées et précisions
  • L’accompagnement d’un résident au sein d’une équipe pluridisciplinaire
    • La cohésion d’équipe, comprendre ce qu’est une équipe, son fonctionnement, ses critères d’efficacité
    • Apprendre à se positionner au sein d’une équipe afin de pouvoir travailler ensemble dans une même direction, avec des objectifs communs
    • Améliorer le partage et les échanges d’informations au sein de l’équipe afin de faciliter une meilleure mise en œuvre collective
    • La gestion de l’émotion et de l’affectif dans la vie avec l’usager, dans les relations avec les collègues et les différents partenaires
    • Élaboration d’un plan de progrès.

Durée de la formation : 3 jours

Public concerné :

Ce stage est adapté aux personnels soignants et non soignants qui constituent une équipe pluridisciplinaire

Taille du groupe : 8 à 12 personnes

Dates et lieu : à définir en concertation avec le client

Frais pédagogiques :

  • En intra : Nous consulter
  • En inter : Nous consulter
Communication