Le stage s’adresse à des salariés d’établissements de santé, et tout particulièrement à des personnes qui ont une charge de travail importante dans un contexte émotionnel difficile dans lequel elles manquent parfois de recul. Qu’elles soient soignantes ou non, cadres ou non, elles travaillent „le nez dans le guidon“ et ont parfois „la boule au ventre“. Elles sont en état de sur-stress et, à terme, risquent l’épuisement. Leur efficacité s’en ressent ainsi que leur capacité à travailler en équipe.

Le stage leur permet de trouver :

  • Comment gérer efficacement leur stress
  • Une meilleure stabilité corporelle et émotionnelle
  • Plus de sérénité et de recul
  • Une meilleure maîtrise des situations qu’elles rencontrent
  • Une meilleure capacité à travailler efficacement en équipe

Cette formation est essentiellement basée sur le travail corporel à travers la Psycho-pédagogie Perceptive et l’Art Martial Sensoriel

Objectifs

  • Ressentir et comprendre les mécanismes du stress
  • Apprendre à travailler en restant équilibré et centré en toutes circonstances
  • Repérer ses propres stratégies d’adaptation au stress
  • Conscientiser et anticiper les situations génératrices de stress
  • Transformer son rapport à une situation difficile 
  • Re-construire une solidité corporelle et émotionnelle
  • Prendre du recul et trouver la juste distance émotionnelle
  • Développer sa capacité à trouver de nouveaux ressorts à son action en lien avec l’équipe

Les exercices corporels et mises en situation rythment cette formation. C’est un stage avant tout expérentiel !

Analyse de la pratique des situations de stress, découverte de la Psycho-Pédagogie Perceptive

  • Définitions et théorie du stress
  • Analyse de la pratique

Analyse de la manière dont les personnes abordent leur stress au quotidien (tour de table, échanges), conscientisation de la problématique.
Les effets de la problématique du stress identifiée sur le corps, le mental et l’émotionnel de chacun.
Comment transformer cette problématique du stress en expérience formatrice.

  • La Psycho – Pédagogie Perceptive

Construire une stabilité corporelle.
Créer des conditions d’écoute et d’observation de la situation de stress.
Le recentrage : une négociation entre soi et soi.
Méthode pour se recentrer en situation de travail.
Stratégie et posture de négociation au quotidien.

Stress et émotions : construire une stabilité émotionnelle 

  • Stress et émotions : leurs effets physiques et psychiques 
  • Les valeurs et les besoins personnels, professionnels, ceux de l’équipe et ceux de l’institution 
  • Jugement et auto-jugement : comment les éviter en situation de stress 
  • Nos peurs, les peurs collectives :

Les bienfaits de la peur.
Les empêchements de la peur.
La transformation de la peur.

  • A la fin des 2 premiers jours : élaboration d’un plan d’action pour l’inter sessions.

Comment ajuster son propre comportement dans une situation de stress

  • Analyse des actions menées pendant l’inter- stage : quels sont les acquis ? Les retombées ? Qu’est ce qui est encore à améliorer ?
  • S’exprimer et communiquer

La voix
La respiration
La posture
Le verbal et le non verbal

L’intelligence collective pour gagner en efficacité

  • Le rapport au temps
  • L’équipe comme ressource anti-stress
  • La juste distance émotionnelle 
  • Mieux vivre les changements et évolutions au sein de l’équipe soignante.
  • Elaboration d’un plan d’actions de progrès individuels et collectifs

Durée de la formation : La durée idéale de la formation est de 4 jours en deux sessions de 2 jours

Public concerné : Toutes personnes ayant une charge de travail importante

Taille du groupe : 8 à 12 personnes

Dates et lieu : à définir en concertation avec le client.
Le travail peut se faire dans un Dojo, qui permet un travail corporel au sol.

Frais pédagogiques :

  • En intra : Nous consulter.
  • En inter : Nous consulter.

Formatrice : Elisabeth BAUDRY

« Parole, chant et musique sont au coeur de mon parcours 
professionnel. 
S’y ajoute la qualité de présence à soi et aux autres. »

Son domaine privilégié d’action concerne l’accompagnement corporel et psychologique de la personne.

Après avoir mené  une carrière d’artiste lyrique  pendant 30 ans, Elisabeth s’est reconvertie et s’est formée durant 7 ans à une pratique à médiation corporelle : la Pédagogie Perceptive et à l’Art Martial Sensoriel. En associant ses pratiques artistiques à ces spécialités somato-psychiques, elle a élaboré une pratique novatrice qu’elle développe depuis 2004 dans les domaines de la santé, de la culture et de l’entreprise.
Elle accompagne les soignants, les artistes et les managers.

Qu’est-ce que la Psycho – Pédagogie Perceptive

Véritable pédagogie corporelle des potentialités de l’individu, la psycho-pédagogie perceptive offre des débouchés dans les métiers de la santé, de l’accompagnement, de la relation d’aide, de l’éducation et de la formation, de la conduite de projets et du développement des ressources humaines.

Les outils pratiques

La méthodologie de la psycho-pédagogie perceptive allie toucher de relation, mouvement gestuel, introspection sensorielle, entretien verbal et pratique d’écriture.

  • L’approche par le toucher

Le toucher de relation permet de solliciter, au cœur du corps, les mécanismes de modulation tonique qui animent les processus de régulation de l’organisme et d’adaptation du sujet. Le toucher a ici valeur de dialogue non verbal, pré-réflexif ; l’expérience concrète de ce dialogue éveille à une sensibilité nouvelle, qui renouvelle le rapport à soi, aux autres et au monde. Le vécu corporel permet de prendre conscience d’aspects imperçus de soi et de rencontrer des possibilités de manières d’être inédites.

  • L’approche gestuelle

En complément du toucher, la psycho-pédagogie perceptive propose un travail gestuel dynamique, fait d’enchaînements de mouvements simples mais inhabituels. Effectués dans une lenteur relâchée, ils sollicitent la personne dans sa globalité tant physique que psychique. Ils favorisent le développement d’un mouvement fluide et habité, d’une présence à soi inédite et enrichissante. En modifiant le rapport perceptif à ses gestes, la personne les réinvestit et découvre de nouvelles possibilités d’action et d’expression.

  • L’introspection sensorielle, méditation de pleine présence

L’introspection sensorielle est une méthode de mobilisation des capacités attentionnelles et réflexives du sujet. Au fur et à mesure du déroulement de l’introspection, la perception croissante de soi et de sa pensée amène un sentiment d’existence plus fort, un état de calme, de solidité et d’équilibre face aux situations et événements extérieurs.

  • L’entretien verbal à médiation corporelle

L’entretien verbal offre un espace pour décrire et valider les perceptions corporelles nouvellement développées. La personne peut y acquérir un nouveau regard sur des situations ou problématiques rencontrées au quotidien et sur leur sens, voire établir des  liens avec certains mécanismes ou comportements répétitifs, générateurs de mal-être ou de souffrance. Le renouvellement du regard permet alors de mettre en jeu une réflexion créatrice, qui ouvre à des stratégies nouvelles et gagnantes.

Le vécu est au cœur de cette science de l’expérience qui propose des outils permettant à chacun de dynamiser ses processus d’apprentissage : apprendre de son corps, apprendre de soi, apprendre des autres, apprendre de sa vie.

Elisabeth BAUDRY au Dojo de Strasbourg Koenigshoffen en 2019 : exercices corporels et mises en situations